Newey : La RB8 poursuit la lignée Red Bull

Adrian Newey présente sa nouvelle création avec la nouvelle RB8. Le directeur technique du Taureau Rouge reconnaît avoir été perturbé par l’interdiction des échappements soufflés mais assure que la monoplace suit la lignée de ses aînées.  La présentation de la Red Bull RB8 était grandement attendue, tant la RB7 avait dominé le Championnat la saison passée. La nouvelle monoplace présente bien un nez en bac de canard comme ses concurrentes (exceptée la McLaren MP4-27). Adrian Newey, l’ingénieur de génie qui a conçu cette remplaçante, semble fier du résultat même si le directeur technique regrette l’interdiction des échappements soufflés sans avoir eu de compensation. Le Britannique revient également sur la hauteur de caisse réduite sur l’arrière de la monoplace. « La RB7 était conçue autour des échappements et nous avons dû revenir en arrière en reprenant nos développements lorsque nous avions des échappements sur le côté », explique Adrian Newey. « La hauteur à l’arrière est certainement un des points clés. L’ancien système d’échappement nous permettait de rouler avec une hauteur de caisse importante à l’arrière et nous devons maintenant développer la voiture avec une hauteur abaissée. Le règlement sur l’interdiction des échappements est un peu frustrant car nous n’avons pas d’autres opportunités pour compenser cette perte. La hauteur maximale du nez n’a pas eu trop d’impact sur la silhouette du châssis, ce dernier est resté sensiblement le même. Comme chez la plupart des équipes, le nez est légèrement laid. La RB8 est la quatrième génération de ce que nous avons commencé en 2009 avec la RB5. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*