Sylvain Nowak joue la gagne en Corvette 70

Composée d’une coque de 70, d’un chassis neuf Collier Technologies, de trains de C4 et d’un moteur LS1 assemblés méticuleusement, la Corvette de Sylvain Nowak lui a permis dès sa sortie de remporter la catégorie SRB au Trophée ATD. (texte et photos Claude Lefebvre)

Corvette de Sylvain Nowak

En pré-grille à la manche de Lanas du Trophée ATD 2010 : la voiture reçoit son baptême de piste. A la fin de la saison, Sylvain se classe troisième en catégorie SRB : excellents débuts !

Impressionnant, de voir arriver par la route à la course de Lanas cette Corvette C3 fraîchement sortie du garage, avec une allure au sol bien particulière, des roues comme on n’en voit jamais sur ce modèle, une finition superbe, et à son volant le Franc-Comtois de 24 ans qui vient juste d’en terminer la construction. La voiture interpelle instantanément ! Le capot ouvert révèle un moteur beaucoup trop moderne pour le modèle, et en dessous, on voit bien que les trains roulants sont assortis à la mécanique. Sur le strip, les performances sont à la hauteur. Pour sa première sortie et sans expérience du drag, Sylvain ne casse pas la baraque, mais la voiture supporte parfaitement le baptême de piste. Respect immédiat.

sylvain nowak

Lanas 2010. Après la course, Sylvain dépose les roues tôle Weld arrière garnies de slicks, et remonte les roues American Racing Salt Flats de route.

Sylvain aborde le drag comme il a abordé la construction de sa Corvette : avec méthode et détermination. Son expérience de Lanas l’amène à modifier ses réglages pour les manches suivantes. Pour ce spécialiste en validation de systèmes électroniques chez le sous-traitant d’un gros constructeur automobile de l’est de la France (dont nous tairons le nom…), ce sont des détails de procédure. Deux courses plus tard, il se présente à la finale ATD avec une meilleure connaissance des ficelles des runs, mais surtout avec une voiture mieux réglée pour la piste et totalement fiable. Pas étonnant qu’il ramène au Pays de Montbéliard la palme du vainqueur de la manche et la troisième place du Trophée en SRB.

Nowak à Lurcy 2011

Lurcy 2011. Sylvain Nowak bataille contre Rudy Olivenca et sa New Beetle. Il finit Lurcy en tête de la catégorie Pro ET, et se classera 4e au Trophée ATD après la finale de Vichy.

Comme on le devine, Sylvain est tombé dedans quand il était petit. Il démonte son premier moteur à 8 ans, attaque sa première Mobylette à 10 ans. Il traîne dans les jambes de son grand-père qui est un génial bricole-tout, ou chez le carrossier du village qui fait des peintures perso et travaille souvent sur des américaines, notamment une Corvette 82 qui le marque beaucoup. A 16 ans, Sylvain achète aux USA une Corvette 77 qu’il restaure avec son père, un technicien auto amateur de Harley. Il fait des études de mécanique, puis à 19 ans, avec l’argent de son premier emploi, il acquiert une C5. Il comprend alors que sa Corvette idéale, c’est celle qui aura le look de la première, et la mécanique et la tenue de route de la seconde ! C’est décidé, il va la construire…

Lisez dans Nitro 252 de juin-juillet 2011 la suite de cet article, avec des photos de Gilles Labrouche et des photos de la construction de la voiture.

Les commentaires sont fermés.